Plaisirs

  • Si vous voulez savoir tout le croustillant de mon intimité, effeuillez-donc Ma Fleur
  • Si vous voulez cerner mon caractère, lire mes reflexions c'est dans Paquette.

W3C

  • Flux RSS des articles
Vendredi 28 décembre 5 28 /12 /Déc 01:00
J'ai bu. J'ai à la fois l'esprit envolé ailleurs et à la fois cet instinct qui me dit de faire gaffe à ce que je dis. Mais cela me semble intéressant de le marquer indéniablement.
D'un côté tout est si simple, j'ai passé une merveilleuse soirée. Et de l'autre, je sais que je ne suis pas nette. J'ai du mal à tenir debout, j'ai mal au coeur, cela me demande des efforts constants pour aligner trois mots. Surtout à l'oral. A l'écrit cela passe plus facilement mais la concentration est tout aussi intense.
Mais quand on est bourré on a l'avantage d'aller à l'essentiel, d'être brut, d'être soi.

Je disais donc que j'avais passé une excellente soirée. Claudia m'avait souhaité un joyeux noêl. Elle qui ne me donnait plus de nouvelles, elle que j'avais laissé de côté car trop compliquée. Elle avait ses soucis et j'avais les miens, nous ne nous parlions plus. Ce soir elle m'a proposé de sortir ensemble et d'aller manger au resto. Le Buffalo grill où nous avions mangé la dernière fois que nous nous étions vues, avec le Directeur. Nous avions finis à l'hôtel tous les trois.
J'ai pris place en l'attendant, commandé un punch au même serveur que nous avions choqué à force de grands roulages de pelles.
Il m'a demandé si j'étais une habituée car il m'avait déjà vue.

Elle est arrivée. je la dévorais des yeux, elle savait si bien parler d'elle et de ses prises de tête avec son ex. Mais elle a cette classe indescriptible. Et cette façon de penser. Elle a trente-deux ans dans deux jours, pas de copain stable, et ses amis passent avant tout. Je crois que je serai comme elle plus tard. J'espère qu'à trente-deux ans mes amis passeront avant tout, avant mes mecs, avant mes lesbiennes, avant le sexe et l'orgie.
Peut-être que je serai gouine et que j'aimerai plus la bite.

Il y avait deux mecs à côté. Je savais qu'ils nous regardaient. Des coups d'oeils s'échangeaient et fuyaient. A vingt-trois heures elle leur a proposé le champagne, on a fait refaire l'addition au pauvre serveur qui devait se remémorer notre dernier passage.
Amis d'enfance depuis leurs trois ans, ils en avaient maintenant vingt-cinq. Nous leur expliquions que nous nous étions rencontrées grâce à son ex, qui est ensuite devenu un copain à moi; effectivement il sortait avec nous deux. Ils comprenaient vite. Leurs yeux s'allumaient avec la même rapidité.
Ils ont alors proposé de payer leur tournée. Les discussions allaient bon train, les gorgées aussi. L'euphorie se mêlait dans ma tête avec la réalité. Je me laissais couler. Je suis allée pour la cinquième fois aux toilettes, ils avaient comptés. J'avais dû leur plaire.

Ils étaient bien mignons, l'un informaticien et l'autre banquier. Quand Claudia est allée faire pipi, je leur ai passé mon numéro. Elle leur a aussi donné le sien à son retour.
Ils nous pairont la bouteille à la nouvelle année.

Avant que nous entamions la discussion avec nos voisins, j'avais parlé de nous deux. De ce que j'aimerai, cherchant à savoir ce qu'elle voulait. De mon côté c'était clair. Une histoire sans prise de tête. A nous voir que quand l'une d'entre nous le souhaite, sans en tenir rigueur à l'autre. Et si elle le voulait, sortir ensemble, nous donner le droit de s'attacher et de s'aimer. Vivre d'autres choses que le sexe, en copinage et camaraderie.
C'est là que le serveur est arrivé pour payer l'addition des garçons, et qu'elle leur a proposé la coupe.

En sms elle m'a dit "Pour moi tout est clair. Tu me plais et c'est comme ça." A voir quand nous serons sobres car c'est bien connu, l'alcool déshinibe...

Ca donne aussi un mal de crâne monstre.
Par Paquette - Publié dans : Sur les routes du sexe
Ecrire un commentaire - Voir les 5 commentaires
Retour à l'accueil
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus